Reconaissance et enregistrement de la Kiko au Canada

 

Chers propriétaires de chèvres Kiko,

 

La fin de l'année 2010 donne le signal d’envoi d’un grand projet pour la race Kiko au Canada; c'est-à-dire sa reconnaissance auprès d'Agriculture Canada comme race caprine canadienne distincte.

Pour réaliser ce projet, il est fort souhaitable d'obtenir le soutien de l'Association canadienne de la chèvre de boucherie (ACCB). L'ACCB s’est donné comme mandat de représenter les races caprines de boucherie au Canada. D’ailleurs, l’ACCB s’est engagée dans un projet de recensement des races caprines de boucherie. En décembre, une demande de renseignements a été envoyée auprès des éleveurs de chèvres de boucherie du Canada. Si vous ne l'avez pas reçu, il nous fera plaisir de vous en faire parvenir un exemplaire.

D’abord, le processus de reconnaissance de la race Kiko auprès d’Agriculture Canada exige de rassembler les éleveurs de chèvres Kiko afin de déterminer les standards et les orientations de la sélection génétique de la race. Par la suite, ils doivent se regrouper au sein d’une association pour revendiquer la reconnaissance de leur race. Ce regroupement peut s’effectuer au sein d’une association déjà existante comme l’ACCB. Un premier pas a été franchi cette semaine, M. Mario Duchesne de la ferme “Les Élevages Franc-Nord” a été nommé par intérim comme administrateur du conseil d'administration de l'ACCB et également en tant que responsable du comité de la race KIKO.

Le but ultime de cette reconnaissance au Canada est de permettre la création d'un livre généalogique canadien de la chèvre Kiko. En d'autres mots, c’est d’être en mesure d’enregistrer nos chèvres Kiko au Canada et aussi de permettre aux éleveurs canadiens de décider eux-mêmes de l’avenir de cette race. Ce projet se préoccupera de la compatibilité entre les registres canadien et américain.

C'est en tant, qu'éleveurs de chèvres Kiko, que nous sollicitons votre appui au projet. Pour envoyer un message fort, il est nécessaire d’obtenir l’adhésion du maximum d’éleveurs de chèvres Kiko au sein de l'ACCB. Devenir membre de l’ACCB, c'est d’appuyer solidairement tous les éleveurs de chèvres Kiko afin de procurer au groupe une force de persuasion auprès d'Agriculture Canada pour reconnaitre la race Kiko.

Pour ceux qui ne sont pas membres et qui désirent appuyer le projet, je me permets donc de vous transmettre les liens (formulaire pour devenir membre de l'ACCB et la liste des prix). L’inscription doit être effectuée auprès de la Société canadienne d'enregistrement des animaux (SCEA). La SCEA a été mandatée par l’ACCB pour agir en tant que registraire canadien des races caprines de boucherie.

 

http://canadianmeatgoat.com/index.php/site/join


 

http://www.canadianmeatgoat.com/uploads/forms/CMGA-memberapp.pdf


 

http://canadianmeatgoat.com/index.php/site/fees


 

Vous êtes sollicités à devenir de véritables acteurs pour la reconnaissance et le développement de la Kiko au Canada. Uniquement les éleveurs de chèvres Kiko pourront contribuer à ce projet. La chèvre Kiko a un brillant avenir comme race maternelle … ensemble et avec votre implication, nous pourrons lui assurer une place de choix au sein de l’industrie canadienne de la chèvre de boucherie.

 

Merci à l'avance de votre appui.